les amis de marcel carné

le forum des amis de marcel carné et de l'âge d'or du cinéma français
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Eric Rohmer et Marcel Carné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel sanvoisin



Nombre de messages : 85
Localisation : rue des moines, paris
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Eric Rohmer et Marcel Carné   Mar 12 Jan - 14:47

Eric Rohmer étant décédé hier à l'âge de 89 ans, c'est l'occasion de revenir sur un entretien de 1996 qu'il donna aux Inrockuptibles et dans lequel il affirme une fois de plus son interêt pour Le Quai des Brumes :

Citation :

A quel moment vous êtes-vous intéressé de plus près au cinéma ?

Quand j'étais étudiant à Paris. Là, je fréquentais souvent la salle des Ursulines : ils passaient du cinéma de répertoire et leur programme changeait tous les jours. J'ai pu y découvrir tout un pan du cinéma nouveau pour moi, essentiellement des films anciens parlants, des années 30. L'Opéra de quat' sous de Pabst m'avait particulièrement marqué ­ peut-être à cause de son aspect théâtral. Voyez, je n'étais pas encore complètement converti au cinéma ! Et puis j'ai vu un film qui venait de sortir et qui m'a beaucoup plu : Quai des brumes de Marcel Carné. Je suis resté fidèle à Quai des brumes, je continue à défendre ce film contre certaines attaques dont il est, ou a été, l'objet.

Quel est le cinéaste que vous placez au-dessus de tout ?

Renoir. Mais je trouve actuellement Carné et René Clair trop méprisés. Au début, ils ont connu la gloire, furent considérés comme les plus grands cinéastes français. En revanche, le succès de Renoir s'est limité à certains milieux connaisseurs, alors que c'était le plus grand de tous. Mais Clair et Carné ont ensuite connu une espèce de disgrâce, comme s'ils payaient le contrecoup de leur renommée. René Clair a réalisé quelques films essentiels dans l'histoire du cinéma français : Sous les toits de Paris, 14 juillet, A nous la liberté... On parle peu d'A nous la liberté, et pourtant Chaplin s'en est inspiré dans Les Temps modernes. Et Quai des brumes est peut-être le film qui m'a vraiment fait entrer en contact avec le cinéma.

l'entretien est à lire sur le site des Inrockuptibles ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eric Rohmer et Marcel Carné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quai des brumes-1938-Marcel Carné
» Les assassins de l'ordre - Marcel Carné 1971
» Marcel Carné : Quai des brumes
» Le programme de Dérives à Lyon
» Les visiteurs du soir, de Marcel Carné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les amis de marcel carné :: Marcel Carné en français :: "bizarre? vous avez dit bizarre ?"-
Sauter vers: