les amis de marcel carné

le forum des amis de marcel carné et de l'âge d'or du cinéma français
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Donatien Crahé et Carné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel sanvoisin

avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : rue des moines, paris
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Donatien Crahé et Carné   Mar 14 Oct - 13:51

Un article paru ce jour dans Nice-Matin est consacré à Donatien Crahé, "Dona", qui a joué un petit rôle dans "Juliette ou la clef des songes" de Carné avec Gerard Philipe en 1951.
Voici le lien direct et un rapide copier-coller en cas où cet article disparaisse.
Citation :

Antibes
théâtre
La « Comédie des Remparts » veut une scène
Paru aujourd'hui, mardi 14 octobre 2008

Dans le hangar de la rue du gouverneur de Chavannes sont entassés des centaines de cotumes qui prennent l'eau à chaque averse.

Il nous donne rendez-vous dans le QG de la Comédie des Remparts, rue du gouverneur de Chavannes.


C'est un vaste hangar au sol de béton brut ; là-haut, la lumière du jour filtre, blafarde, à travers une verrière un peu cabossée qui prend l'eau quand il pleut. Les gouttes s'écrasent mollement, en cas de petite ondée, et furieusement, en cas de grosse averse, sur cet immense bric-à-brac poussiéreux où s'entassent pêle-mêle décors de pièces, masques, tréteaux, faux-nez, malles débordantes, feuillets raccornis et noircis de répliques célèbres et d'affiches de spectacles.

Au fond de l'entrepôt, des centaines de costumes - robes de princesse, coiffes Médicis, costumes de jeunes premiers, hardes de manant défroque de curé ou costard de banlieusard -- soigneusement empaquetés dans des plastiques jaunis par les années et consciencieusement rangés, pièce après pièce, sur des valets.

C'est un théâtre désolé, sans scène et sans acteurs, puisque les comédiens n'ont pas le droit d'y donner des représentations pour des raisons de sécurité.

Donatien Crahé - tout le monde l'appelle « Dona » - est assis là sur une chaise verte à pois jaunes. Sa femme, Rénée Cauville, sur une chaise rouge à rayures vertes. Ils sont un peu la mémoire de la « Comédie des Remparts », la plus ancienne association de théâtre de la ville, qui fêtera en 2010 son cinquantième anniversaire sous ce nom (lire ci-dessous).

De Funès, Marcel Carné et la princesse Grace

Dona a 92 ans, mauvais pied, très bon oeil, une passion, des planches et un rêve pour la « Comédie des Remparts » qu'il a longtemps présidée avant d'en devenir vice-président : « On ne peut plus continuer à avoir un local de théâtre où on ne peut pas jouer : il faut un lieu à nous ! On ne peut pas laisser tous nos trésors à l'abandon ».

Et quand Dona a une idée en tête... Tout a commencé, il y a près d'un siècle dans la petite soupente de la maison ouvrière de Bretagne où il a grandi. « J'écrivais des pièces pour mon petit théâtre de marionnettes ». Puis c'est le temps où Dona est comédien professionnel d'abord à Tours, où il a le coup de foudre pour Rénée, puis après la guerre et la Résistance, à Paris.

La vie de bohème. Un peu de cinéma et pas grand chose à la fin du mois. Dona a tourné avec De Funès, « c'était un copain je me souviens d'un film où on jouait deux agents verbalisateurs. Comme on avait que trois répliques et qu'on s'ennuyait, il me racontait ses misères : il me disait qu'il voulait être en haut de l'affiche. Pour joindre les deux bouts, il faisait des pianos bars ». Il a tourné avec Marcel Carné dans « Juliette ou la clef des songes » : « Je jouais le rôle d'un petit villageois qui a perdu la mémoire. Le héros, c'était Gérard Philippe », se souvient-il, un peu ému.

Lassés de vivre de bouts de chandelle, Dona et Renée quittent la capitale quand on leur propose de diriger une maison d'enfants à la Fontonne. Ils s'installent à Antibes de 1957 à 1960 : « On faisait des stages de théâtre aux enfants, on étaient animateurs ». C'est l'époque où « Theatra » devient la « Comédie des Remparts » : « Roger Roggero, Julien Arrighi et Robert Condamin ont pris les rênes et on a monté notre première pièce : « Histoire de Rire », raconte le vieux comédien. La troupe prend son essor : « On a joué pour les enfants de la princesse Grace à Monaco, Prévert venait à nos répétitions, on a eu de nombreux prix...» Pourtant, la mort dans l'âme, Dona, qui vient d'obtenir un poste important chez Shell, quitte les planches antiboises pour Paris. Pour autant, il n'oublie ni ses amis (« Il y avait Monette et Fabienne Candella, Dominique Czapski etc. ») ni sa passion et passe toutes ses vacances à Antibes à mettre en scène, à jouer, à donner la réplique à la « Comédie des Remparts ». A la retraite, au début des années 80, il est de retour dans la cité des Remparts. De retour, à la Comédie, dont il devient président en 1992 jusqu'en 1994. Aujourd'hui, Dona, qui répète « La paix chez soi » de Courteline avec Renée, a un dernier rêve : « avoir enfin une scène pour la Comédie des Remparts ».
L.b
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Donatien Crahé et Carné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les amis de marcel carné :: Marcel Carné en français :: "la merveilleuse visite"-
Sauter vers: