les amis de marcel carné

le forum des amis de marcel carné et de l'âge d'or du cinéma français
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 article sur la rétrospective Carné à toulouse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel sanvoisin

avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : rue des moines, paris
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: article sur la rétrospective Carné à toulouse   Lun 29 Jan - 16:54

Je viens de tomber avec retard sur ce petit papier du magazine local toulousain (Toulouse Cultures) qui parle de la rétrospective Carné à Toulouse donc en décembre 2006.
Un rapide copier-coller en cas où il disparaisse de leur site www.toulouse.fr/telecharger.php%3Fdoc%3DYv4iMT9wqJ1yoaEmY3EiqJkiqKAyD3IfqUIlMKZiMTIwMJ1vpzHiL2yhMJ1uYaOxMt%3D%3D+noel+herpe&hl=fr&gl=fr&ct=clnk&cd=104&client=firefox-a" class="postlink" target="_blank" rel="nofollow">ici (accessible via le cache de Google) ou sinon en version originale (pdf) .

Citation :
ChauffeMarcel!

Pour le centenaire de la naissance de
Marcel Carné et dix ans après
sa disparition, la Cinémathèque de
Toulouse propose une rétrospective
intitulée « Revoir Carné » avec à
l’écran les plus grands classiques du
cinéma français ainsi que des films
plus tardifs à découvrir.

Revoir Carné, c’est avant tout replonger dans l’âge
d’or du cinéma français des années trente et qua-
rante. Formé à l’école du réalisme poétique au côté de
Jean Renoir ou de René Clair dont il fut l’assistant-
réalisateur, il signe dans cette période bénie, des
œuvres depuis longtemps installées au Panthéon ciné-
matographique français: Quai des Brumes, Hôtel du
Nord, et un peu plus tard Les Enfants du paradis,
que la cinémathèque projette dans sa version longue
conformément à la volonté du cinéaste. Revoir Carné,
c’est retrouver magnifiques dans leur jeunesse éter-
nelle Jean Gabin, Louis Jouvet, Michèle Morgan, Yves
Montant, Michel Simon ou encore Arletty. Revoir
Carné, c’est aussi réécouter Prévert, dont les dialogues
sont aujourd’hui et à jamais des comptines pour tous:
«Bizarre, vous avez dit Bizarre»?
Carné est un monument de culte. Qui mieux que lui
a su rendre l’atmosphère (atmosphère !) des fau-
bourgs, chère à Arletty, l’arôme des banlieues
d’avant-guerre et les malheurs des petites gens qui
font des grandes tragédies… À la fin des années cin-
quante, le ciel s’obscurcit un peu. La nouvelle vague
le chahute. Carné ne renonce pas et s’attaque au sujet
fétiche de la nouvelle mouvance cinématographique.
Dans Les Tricheurs, il livre ainsi sa perception de la
jeunesse, dans un style Carné, à rebours d’un Truffaut
ou d’un Godard. Artisanal, son cinéma polit chaque
mot des scénarii et des dialogues; soigne méticuleu-
sement le décor, la lumière et la photographie.
Ainsi et tout au long de sa carrière, Carné a su prendre
des risques. Si elle ne s’éloigne jamais des genres tra-
ditionnels du cinéma français, sa production est
finalement très variée. On compte des drames (Le
jour se lève), des comédies (Drôle de drame), des films
plus noirs comme Les Portes du paradis. Thérèse
Raquin est une adaptation littéraire et Les Visiteurs
du soir flirtent avec la science fiction.
S’il est vrai que son œuvre tardive est bien moins
connue, Carné échouant peut-être à dynamiser un
cinéma resté fidèle aux années trente, elle permet de
mieux cerner ce cinéaste atypique, resté jusqu’au bout
un artiste intègre préoccupé par les problèmes de son
temps. Et de dépoussiérer un peu le monument.
G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
article sur la rétrospective Carné à toulouse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toulouse Game Show (28 et 29 Novembre 2009)
» Club de Toulouse " GTBBC"
» Présentation Olivier, Toulouse, HTC Desire
» TGS=Toulouse Game Show
» Obole de Raymond V, Toulouse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les amis de marcel carné :: Marcel Carné en français :: "bizarre? vous avez dit bizarre ?"-
Sauter vers: